(450) 766-0861
jccaron@squatex.com

LE POTENTIEL PÉTROLIER DU BAS-SAINT-LAURENT SE PRÉCISE

Brossard, Québec, le 18 février 2015 – Ressources et Énergie Squatex Inc. (« Squatex ») est très enthousiaste d’annoncer les résultats intéressants obtenus dans le sondage stratigraphique Squatex Massé No.2 et avise que les travaux ont été suspendus le 28 novembre pour la saison hivernale à cause de l’interdiction de circulation locale entre le 1 décembre et le 1 mai. Squatex et son partenaire à 30 % Petrolympic Ltd ont décidé d’effectuer au printemps des tests de productivité en diamètre restreint dans les zones d’hydrocarbures rencontrées dans ce second forage stratigraphique profond sur la structure Massé localisée dans leur permis du Bas-Saint-Laurent.

Massé No.2 a rencontré les objectifs visés dans les séquences du Silurien et a atteint la profondeur totale de 1970,4 mètres dans les roches du Cambro-ordovicien. Une série complète de diagraphies a été enregistrée en fin de sondage par SEMM Logging («Semm»). Trois zones fracturées distinctes, les deux premières dans la Formation St-Léon à 693 m puis à 820 m et la troisième, dans la Formation de Val Brillant à 1896 m ont présenté des venues importantes de gaz. De plus, des venues de pétrole ont été constatées dans les bacs à boue en surface lorsque le forage a atteint des fractures localisées sous une profondeur de 1040 m et ces venues ont perduré jusqu’à la fin du forage.

Les résultats des analyses d’échantillons d’hydrocarbures effectuées par Agat Laboratories montrent que le gaz recueilli à Massé No.2 contient une quantité intéressante de gaz liquide (C2-C8) de l’ordre de 100ml par mètre cube, sans trace de H2S. Les analyses du pétrole de couleur brun foncé (D8) montre une densité API de 19.85° avec un contenu en soufre de 0,953%.

L’analyse des carottes prélevées et des diagraphies effectuées dans le trou démontrent un très haut niveau de fractures dans les Formations de Sayabec et de Val-Brillant et indiquent un «cap rock» pour la structure qui est composé par des siltstones du St-Léon très homogènes et peu ou pas poreux de plus de 800 mètres d’épaisseur. Des observations similaires avaient aussi été notées dans le sondage Massé No.1 situé dans le même secteur.

Le sondage Massé No.2 a été suspendu à la fin de novembre en installant une tête de puits comportant des instruments de mesures automatisées, puis le site a été sécurisé pour la période d’hiver. Squatex s’active présentement à faire préparer les outils de faible diamètre afin de pouvoir tester le puits. Après l’obtention des différents permis gouvernementaux requis et à l’ouverture des routes d’accès au printemps, le travail reprendra sur le site pour évaluer le potentiel de chaque zone d’intérêt.

Le sondage stratigraphique Massé No.2 a livré un bon nombre d’informations pertinentes ouvrant la possibilité d’explorer pour le pétrole un type additionnel de prospects dans la région, en l’occurrence, les récifs (pinacles) de la base du St-Léon et du Sayabec en bordure de l’ancien talus continental. Les zones fortement fracturées et dolomitisées de la base du Silurien demeurent l’autre objectif intéressant pour la recherche d’accumulations de gaz naturel migrant des roches ordoviciennes plus profondes.

Avec l’obtention de ces résultats remarquables jusqu’ici dans le Bas-Saint-Laurent, Squatex et son partenaire Petrolympic sont très encouragés à poursuivre le programme de sondages stratigraphiques profonds l’été prochain après qu’auront eut lieu les tests anticipés sur Massé No.2. Le prochain site de forage prévu, Marleau No.1, est localisé à environ 3 kilomètres au sud du puits Massé No.2 pour tester les mêmes objectifs latéralement dans un autre bloc structural distinct séparé par une faille majeure. Des résultats positifs pour les tests sur Massé No.2 et du succès à Marleau No.1 pourrait rapidement faire tendre nos efforts d’exploration vers le développement d’une production de pétrole et de gaz dans la région du Bas-Saint-Laurent.

À propos de Squatex

Squatex est une société d’exploration pétrolière et gazière junior qui a été constituée en vertu de la Loi canadienne sur les sociétés le 12 avril 2002 et dont le siège social est  situé au 7055, Boul. Taschereau, suite 500, Brossard (Québec) J4Z 1A7.  Squatex est un émetteur assujetti uniquement dans la province de Québec dont les titres ne sont pas inscrits sur un marché organisé.  L’activité principale de Squatex consiste, comme opérateur,  à effectuer des travaux et études qui ont pour objectifs d’évaluer le potentiel gazier et pétrolier du territoire de 656 093 Ha sous permis d’exploration.  Squatex détient dans le territoire des Basses-Terres du St-Laurent un intérêt de 70 % sur  217 370 Ha sous forme d’une entente d’opération conjointe avec Petrolympic Ltd (TSXV :  PCQ) et un intérêt de 28 % sur 8000 Ha affermés à Canbriam Energy Inc. Squatex détient aussi dans le territoire du Bas St-Laurent un intérêt de 70 %  sur 431 339 Ha sous forme d’une entente d’opération conjointe avec Petrolympic Ltd.

Énoncés prospectifs

Certaines déclarations faites aux présentes peuvent constituer des énoncés prospectifs. Ces déclarations se rapportent à des événements futurs ou à des résultats économiques futurs de Ressources et Énergie Squatex Inc. et comportent des risques, incertitudes et autres facteurs connus et inconnus, qui pourraient modifier de manière appréciable leurs résultats, rendements ou réalisations par rapport à ce qu’expriment ou laissent entendre les déclarations de Ressources et Énergie Squatex Inc. Les événements ou résultats réels pourraient être très différents.  Ressources et Énergie Squatex Inc. décline toute intention ainsi que toute obligation de mettre à jour ces déclarations prospectives.

Pour tout renseignement complémentaire, n’hésitez pas à communiquer avec M. René Guimond, CPA, CGA, Vice-président Finances, au 450-466-1313.

Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.